01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

L’Assemblée nationale fait un geste en faveur des retraités. Leurs revenus devront franchir le seuil fatidique deux années de suite pour se voir appliquer la hausse de la CSG de 6,6 % à 8,3 %.

A l’occasion du vote du budget de la Sécurité sociale pour 2019, les députés ont adopté en première lecture jeudi dernier l’exonération de la hausse de la contribution sociale généralisée en faveur de 350 000 foyers de retraités modestes.

Votée pour compenser la baisse des cotisations sociales salariales, la hausse de 1,7 point du taux normal de CSG appliquée depuis le 1erjanvier 2018 pour toutes les catégories de revenus (salaires, retraites, revenus du capital) est mal passée.

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.dossierfamilial.com/retraite/regime-de-base/350-000-foyers-de-retraites-supplementaires-seront-dispenses-de-la-hausse-de-la-csg-en-2019-86889″ target_blank= »true »]LIRE LA SUITE[/dt_button]
Sarah Corbeel Le 29/10/2018