01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Vous épaulez un proche handicapé ou en perte d’autonomie et vous êtes salarié? Le « congé proche aidant », vous concerne.

En France 8,3 millions de personnes accompagnent au quotidien un proche en perte d’autonomie. Plus de 4,3 millions s’occupent de personnes âgées de 60 ans ou plus à domicile et 4 millions prennent soin de personnes âgées plus jeunes. Dans 44% des cas, c’est le conjoint qui est en première ligne. Les enfants (12% des cas) ou un autre parent (13% des cas) s’impliquent dans la vie quotidienne de la personne handicapée ou dépendante. Ce sont les femmes qui sont sollicitées puisqu’elles représentent environ 57% des aidants de 16 ans ou plus intervenant auprès de leurs proches à domicile.

Les aidants ont besoin d’aideCes aidants familiaux travaillent (47%) ou sont retraités (33%) et leur moyenne d’âge est de 52 ans. Très investis, les aidants négligent souvent leur santé pour mener à bien leur mission: troubles du sommeil, anxiété, fatigue, douleurs articulaires… Cette relation d’aide, forte et intense n’est pas sans conséquence pour l’aidant familial. C’est pourquoi la journée des aidant.e.s 2018  qui se tient le 6 octobre 2018  est consacrée à leur santé, véritable enjeu de santé publique. Avec un slogan « Je suis aidant​·e et moi aussi, j’ai besoin d’aide ». Tables rondes, portes ouvertes… Des événements sont organisés partout en France pour les informer des aides et droits auxquels ils peuvent prétendre. 

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.notretemps.com/famille/dependance/conge-proche-aidant-nouveau-mieux-comment-obtenir,i128820?utm_campaign=newsletter%20edito%20vendredi%2005/10/18%20-%20exclu%20120J%20orange%20et%20SFr%20abo&utm_content=nt-coreg-coregfeed-fil-15-reoptin&utm_id=201575443&utm_medium=email&utm_source=Newsletter%20Editoriale » target_blank= »true »]LIRE LA SUITE[/dt_button]
Par Anne-Marie Le Gall modifié le