01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Repoussé à plusieurs reprises depuis 3 mois, le projet de loi Pacte porté par Bruno Le Maire a finalement été présenté ce lundi en conseil des ministres. Au menu : des mesures touchant l’épargne retraite, l’intéressement, le PEA-PME et l’assurance-vie.

Depuis la fin mars, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a égrainé les annonces concernant le volet épargne de son projet de loi Pacte, pour « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises ». Si bien que, sur ce volet épargne, le projet de loi dévoilé ce lundi ne réserve pas de grande surprise. Quels sont donc les principaux changements à attendre, à l’horizon 2019, pour les épargnants ? Récapitulatif.

Epargne salariale : les salariés des TPE concernés

Le président de la République Emmanuel Macron a plusieurs fois insisté sur l’épargne salariale lors de ses interviews télévisées. En octobre 2017 il affichait sur TF1 sa volonté de « revisiter cette belle invention gaulliste de l’intéressement et de la participation ». Mi-avril, à nouveau sur la première chaîne, il se faisait plus concret en annonçant : « Au 1er janvier prochain, il n’y aura plus de charges sur l’intéressement pour les entreprises jusqu’à 250 salariés. »

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.cbanque.com/actu/68571/loi-pacte-ce-qui-change-pour-les-epargnants?utm_source=cbanque&utm_medium=email&utm_campaign=lettre-actu » target_blank= »true »]LIRE LA SUITE[/dt_button]