01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

A leur décès, une partie de la retraite de ceux ou celles avec qui vous avez partagé un bout de chemin peut vous revenir. On fait le tour de vos droits.

La réversion, c’est la possibilité, pour les veufs et veuves, de toucher une part des retraites que leur conjoint percevait ou aurait perçues. « Quelle que soit la caisse, il faut avoir été marié : concubins et pacsés n’en bénéficient pas », prévient d’emblée Emeric Pichon, de Novelvy Retraite. « Mais renseignez-vous bien pour les autres critères ! De mon côté, bien que non-éligible à la réversion de la retraite de base de mon époux, j’ai découvert que je pouvais prétendre à celle de sa complémentaire ! », tempère Paulette, 76 ans. Alors, pour ne pas passer à côté de vos droits, suivez ce guide !

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://www.serengo.net/conso-futee/retraite-10-questions-sur-la-pension-de-reversion/ » target_blank= »true »]LIRE LA SUITE[/dt_button]

Par Caroline Racapé