01 48 74 16 48 contact@sneca.fr

Patienter des heures à l’aéroport en raison d’un vol retardé n’est pas rare. Au-delà de trois heures, une compensation financière est même prévue. Pourtant, très peu de passagers la demandent.

LIRE PLUS

NOTRE TEMPS Par Laurence Le Dren le 20 juin 2019